Category: Littérature française

23
Jan

De sel et de fumée

Agathe Saint-Maur, édition Gallimard
Fou de Lucas!
Un premier roman où les larmes ne sont jamais loin.
Une lecture où l’émotion est palpable à chaque tournant de pages.
Derrière cet amour entre Lucas et Samuel, c’est la difficulté d’aimer, de s’accepter et de devoir affronter le côté pas toujours chouette de certains humains…
Une belle réussite que ce texte!
Merci Agathe d’avoir aussi bien écrit sur les hommes!
22
Jan

Nos corps étrangers

Carine Joaquim, édition La Manufacture de Livres
A travers ce premier roman publié, Carine Joaquim décode avec brio les mécaniques des esprits et des corps !
Efficace !
22
Jan

Des diables et des saints

Jean-Baptiste Andrea, édition L’Iconoclaste
Sa vie aurait pu suivre le destin tout tracé d’un fils de la bourgeoisie parisienne mais un drame aérien laisse Joseph orphelin.
Pour ce jeune homme, rêveur, pianiste surdoué, c’est le départ pour un orphelinat au fin fond des Pyrénées.
Un autre temps, d’autres méthodes, la noirceur de l’homme… Le destin de Jospeh Bascule à tout jamais…
Après deux romans passionnants, JB Andréa continue à nous émouvoir à travers les tourments de la nature humaine.
Brillant comme d’habitude!
22
Jan

Ce matin-là

Gaëlle Josse, édition Noir sur Blanc
Un texte beau et juste sur l’infime déraillement du quotidien qui fait vaciller la vie.
Gaëlle Josse évoque, de son écriture ciselée, la solitude et le vide mais aussi les choix et tournants qui font qu’au bout du nocturne chemin, il y a une lumière à trouver.
22
Jan

Le miel et l’amertume

Tahar Ben Jelloun, édition Gallimard
Tahar Ben Jelloun signe encore un très beau texte avec cette histoire poignante et très touchante.
« Le pauvre n’est pas celui qu’on croit. Et le miel peut alors venir adoucir l’amertume de ceux qui ont été floutés par le destin… »
Parce que « la Vie est Impossible sans Amour et Dignité. »
07
Sep

Ce qu’il faut de nuit

Laurent Petitmangin, édition La Manufacture de Livres
Quelle joie de lire un 1e roman de très grande qualité !
Quelque part en Lorraine, la vie d’un père, veuf, et ses fils dont l’un prend le « mauvais chemin »…
les doutes, les non-dits,la chute…
Une émotion brute.
07
Sep

L’autre Rimbaud

David Le Bailly, édition L’Iconoclaste
Nous connaissons tous la grande icône de la poésie qu’est Arthur Rimbaud mais personne ne sait qu’il avait un frère, Frédéric ….
David Le Bailly, dans une enquête rédigée comme un roman, nous retrace la vie de cet homme.
Frédéric a grandi avec le petit génie et une mère terrible, mais il disparaît par la suite de l’histoire officielle rimbaldienne pour cause de mésalliance et d’un parcours professionnel peu reluisant…
Instructif et passionnant autour de l’univers du grand poète et de sa légende noire.
07
Sep

Chavirer

Lola Lafon, édition Actes Sud
Et si le pire, ce n’était pas ce à quoi on nous oblige, mais ce à quoi on consent ?
Chavirer est un roman bouleversant où il est question de manipulation, d’abus, de culpabilité, de silence et de pardon. Et il fallait bien toute l’intelligence et la finesse de Lola Lafon pour viser aussi juste en racontant cette histoire qui s’inscrit dans le sillage du mouvement MeToo. En éclatant les points de vues et les temporalités, elle dissèque les couches d’un sujet complexe sans jamais le rendre pesant.
Une prouesse littéraire
07
Sep

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre

Julien Dufresne-Lamy, édition Belfond
Dans quelques heures, le père de Charlie, 15 ans sera devenu Alice. Le temps se suspend et Charlie nous raconte le parcours, l’histoire de sa famille, un peu avant et surtout, depuis, qu’un soir sous une tente son père ait parlé de sa transidentité. L’auteur nous raconte le bouleversement de la norme, d’une famille, dans une écriture sensible et évocatrice.
Un véritable appel à la tolérance, à l’ouverture d’esprit que ce roman émouvant et engagé. Un texte d’utilité publique. Indispensable.
07
Sep

Dans les yeux du ciel

Rachid Benzine, éditions du Seuil
Nour, ce prénom qui signifie « lumière lunaire en temps d’obscurité » en arabe, est une prostituée comme sa mère. « Elle ne dansait pas ma mère, elle était la piste de danse. » Nour porte en elle tous les maux du monde arabe.
A travers ce deuxième roman, Rachid Benzine nous offre un texte explosif et nécessaire! Parce qu’il va en agacer certains mais surtout en libérer d’autres ! A lire absolument !!